NO CRYING AT MY FUNERAL

NO CRYING AT MY FUNERAL

Sunday, December 28, 2014

WHY DID JESUS COME INTO THE WORLD AS A BABY? [Francais en bas]



I heard the question posed for the first time at the children’s Mass, to the children eight hours before the hour at which Santa Claus was scheduled to arrive at their home.  Yes, they managed to bring him up in the same breath as Jesus.  But that is another story that has been told by me before, at least twice.

Nevertheless, when the priest threw the question out to the children gathered at his feet, there was a sense in the nave that the adults felt the depth of the challenge of the question.  Yes, why did Jesus come as a baby and not as the great king that he was, in fact, and for whom the world was waiting?  I for one hardly listened to the answer to what had turned out to be an oratorical question.  The children had some answers that the greater audience could not hear and that the priest did not repeat. 

Some five minutes later, I came up with my answer.  I sprang into action.  Tore my pen out of my shirt pocket, took up the parish bulletin that I had next to me and began to write furiously so as not to let the thoughts slither away.  I then folded the notes carefully, slid them into my back pocket and continued to participate in the Holy Sacrifice of the Christmas Mass. 
Now, you understand that at Christmas, there is much personal time allotted to family people who are the elders and have certain social and religious responsibilities to fulfill.  There is not that much time for exclusively personal pursuits.  It is therefore a good thing that Christmas is a ^season^ not a day.  So I have decided to be sure that what I give you will be as close to the exact enlightenment that came to me at 6;00 PM on December 24, 2014 as is possible, given the circumstances.  So, be calm, sit tight, relax and put yourself in the presence of the Good Lord. 
These are some of the answers that I have discovered as given by other people.  Some of them experts in Theology, Some are pastors, preachers and teachers.  So, here we go.

)          The cuddly baby theory
             The reality of new birth astounds us
        This is our future in the flesh before our very eyes
        This is THE amazing gift of life
        Joseph and Mary had to admit that here was a baby who seemed, at first glance, like any                        other newborn child.
                  He cried in the middle of the night.
                  He hungered for milk.
                  He needed fresh "swaddling clothes" every now and then

t    The growing child theory
The infancy of the Child is the sign of his humanity
He grew through the years as any other child (The child grew and became strong, filled with wisdom; Luke 2; 40)

     The witness theory
His infancy is a sign of his humanity
His growing pains are a sign of his humanity
His growth in knowledge in the family through education are a sign of his humanity
His interpersonal relationship problems are a sign of his humanity
His suffering through moral temptations are a sign of his humanity
His physical suffering is a sign if his humanity

Given all of the above, it is good that Jesus came to us as a baby.  All of these statements are true and valid, as far as they go.  I have the one that is different and divergent from all of the above.  I am convinced that I have the teachings of Sacred Scripture as the foundation of my opinion.

I think that Jesus came into this world as a baby because God the Father has a long tradition of directing his creatures to collaborate with Him. From the first pages of Genesis and through the entire collection of Sacred Scripture, God directs His creatures to be productive.  He directs Adam to name the animals, he accepts the sacrifices of Abel, He directs Noah to build the ark, He calls Abraham forth from Ur, He recruits Moses for the purpose of leading His people out of Egypt and to publish the Divine Law, He expects the people to fight for the land that He promised them and He uses the prophets as spiritual guides of His people.  The whole history of salvation is a history of a relationship of collaboration between God and His creature, the human being.
For that reason, His Son, Jesus was sent by Him to earth through one of His creatures, Mary.  Thus, it was the responsibility of Joseph and Mary to nurture the baby son of God in His early stages of being on earth.  It was up to the Elders and priest of the Temple to instruct Him in the Law and to teach Him the spirituality of the Jewish way of life.  It was up to John the Baptist to introduce Him to the religious community.  It was up to the people of the nation to relate to him as their culture and traditions demanded.  Yes, Jesus had to have a complete human existence in the human, cultural environment that would make him effective in the spreading of His message.  He had to be exposed to the religious living of the tenets of the Law, He had to be taught the spiritual traditions of His people, who happened to be the Chosen people of the Father.  He had to live in the midst of people who were living the teachings of the prophets under the influence of the Law and in the spirituality of the Temple.

Jesus was formed in His life by the multicultural social environment of Galilee and the religious convictions of His parents.  This formation was according to the Will of God and it prepared Jesus to be open to obeying the Will of His Father.  Jesus was immersed in the Faith Tradition of His Father’s Chosen People.  It was in and through this deep familiarity of the people that Jesus was able to bring the authority of His closeness to His Father to bear in His teaching of the people.  Jesus taught and lived the Faith in the midst of controversy.  Even this controversy was formative, not only of Jesus but to the apostles who were closest to Him.  Without the completeness of the cultural immersion that He could only have if he was a complete Jew could He have accomplished the Mission given Him by His Father.


That is why, in my opinion, Jesus came to this earth as a baby.

+++++++++++


Pourquoi Jésus est-il venu comme un bébé?

J'ai entendu cette question posée pour la première fois à la messe des enfants, pour les enfants a huit heures du soir avant l'heure à laquelle le Père Noël devait arriver à leur domicile.  Oui, ils ont réussi à le mentionner dans le même souffle que Jésus.  C’est la une autre histoire another story que je vous ai raconté déjà à deux fois. at least twice.
Néanmoins, quand le prêtre a présenté la question aux enfants rassemblés à ses pieds, il y avait un sens dans la nef que les adultes estimaient la profondeur du défi de la question.  Oui, pourquoi Jésus est-il venu comme un bébé et non pas comme le grand roi qu'il était, en fait, et pour qui le monde attendait?  Moi, par exemple, écoutai avec peine a la réponse a une question qui s'était avéré être une question oratoire.  Les enfants ont eu des réponses que le  public en général ne pouvait pas entendre et que le prêtre n'a pas répété. 

Environ cinq minutes plus tard, je suis arrive a ma réponse.  Je sautai tout de suite a me mettre en action.  J'arrachai ma plume de ma poche de chemise, pris le bulletin paroissial que je avais à côté de moi et commençai à écrire furieusement afin de ne pas laisser les pensées glisser trop loin de ma matière grise.  Ensuite, je pliai attentivement mes notes, les glissai dans la poche arrière de mon pantalon et continuai à participer au Saint Sacrifice de la messe de Noël. 
Maintenant, vous comprenez que, à Noël, il y a beaucoup de temps personnel alloué aux personnes de la famille qui sont les aînés et ont certaines responsabilités sociales et religieuses à accomplir.  Il n'y a pas beaucoup de temps pour les activités exclusivement personnelles.  C’est donc une bonne chose que la Noel est ^une saison^ et non un seul jour.  Donc, j'ai décidé d'être sûr que ce que je vous présente sera aussi près à l'inspiration exacte qui me est venue à 18:00 heures du 24 décembre, 2014 qu'est possible, étant donné les circonstances.  Donc, soyez calmes, bien calmement assis et mettez-vous dans la présence du Bon Dieu. 
Voici quelques-unes des réponses que je ai découvertes qui sont proposées par d'autres auteurs.  Certains d'entre eux sont experts en théologie, Certains sont pasteurs, prédicateurs et enseignants.  Alors, on y va.

       La théorie bébé câlin
La réalité de la nouvelle naissance nous étonne
                C'est notre avenir tout vif sous nos yeux
                C'est le cadeau extraordinaire de la vie
Joseph et Marie ont dû admettre qu'il y avait là un bébé qui semblait, à première vue, comme n'importe quel autre enfant nouveau-né.
Il a pleuré dans le milieu de la nuit.
Il avait faim pour le lait.
Il avait besoin de "langes fraiches" de temps en temps

      La théorie de l'enfant qui grandit
L'enfance de l'enfant est le signe de son humanité
Il a grandi au fil des années de même que tout autre enfant (L'enfant grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse; Luc 2, 40)

     La théorie des témoignages
Son enfance est un signe de son humanité
Ses douleurs de croissance sont un signe de son humanité
Sa croissance dans la connaissance de la famille à travers l'éducation est un signe de son humanité
Ses problèmes de relations interpersonnelles sont un signe de son humanité
Sa souffrance travers les tentations morales sont un signe de son humanité
Sa souffrance physique est un signe si son humanité

Compte tenu de tout ce qui précède, il est bon que Jésus est venu chez-nous comme un bébé.  Toutes ces déclarations sont vraies et valables, dans la mesure où ils vont.  J'en ai une qui est différente et divergente de tout ce qui précède.  Je suis convaincu que j'ai les enseignements de l'Ecriture Sainte comme fondement de mon opinion.

Je crois que Jésus est venu dans ce monde comme un bébé parce que Dieu le Père a une longue tradition de diriger ses créatures à collaborer avec lui. Dès les premières pages de la Genèse et à travers toute la collection de la Sainte Ecriture, Dieu dirige ses créatures vers la productivité.  Il dirige Adam de nommer les animaux, il accepte les sacrifices d'Abel, Il dirige Noé a la construction l'arche, Il appelle Abraham d'Ur, il recrute Moïse dans le but de le faire conduire son peuple hors d'Egypte et de publier la loi divine, Il s'attend que son peuple se bat pour la terre qu'il leur a promis et il utilise les prophètes comme guides spirituels de son peuple.  Toute l'histoire du salut est une histoire d'une relation de collaboration entre Dieu et sa créature, l'être humain.
Pour cette raison, son Fils, Jésus a été envoyé par Lui à la terre moyennant une de ses créatures, Marie.  Ainsi, c'était la responsabilité de Joseph et de Marie de nourrir le bébé, fils de Dieu, dans ses premiers stages de vie sur la terre.  C'était aux aînés et aux prêtres du Temple de l'instruire dans la Loi et de lui enseigner la spiritualité du mode de vie des juifs.  C'était l'affaire de Jean-Baptiste de le présenter à la communauté religieuse.  C'est au peuple de la nation de lui raconter ce que leur culture et leurs traditions exigeaient.  Oui, Jésus a dû avoir une existence humaine complète dans l'environnement humain, culturel qui le rendrait efficace dans la diffusion de son message.  Il a dû être exposée à la culture de la foi religieuse des principes de la loi, il devait être enseigné dans les traditions spirituelles de son peuple, qui se trouvaient a être le peuple élu de son Père.  Il a dû vivre au milieu des gens qui vivaient les enseignements des prophètes sous l'influence de la loi et dans la spiritualité du Temple.

Jésus a été formé dans sa vie par l'environnement social multiculturel de Galilée et les convictions religieuses de ses parents.  Cette formation a été selon la volonté de Dieu et elle a préparé Jésus a être ouvert à l'obéissance à la volonté de son Père.  Jésus a été immergé dans la tradition de la foi du peuple élu de son Père.  C'est dans et par cette familiarité profonde du peuple élu que Jésus était en mesure d'apporter l'autorité de Sa proximité avec son Père à son peuple.  Jésus a enseigné et vécu la foi dans le milieu de la controverse.  Même cette controverse était formative, non seulement de Jésus, mais des apôtres, qui étaient ses plus proches.  Sans l'exhaustivité de l'immersion culturelle qu'il n'aurait pas pu avoir a moins d’être un Juif complet, aurait-il pu accomplir la mission que lui avait donné son Père.


C'est pourquoi, à mon avis, Jésus est venu sur cette terre comme un bébé.


Post a Comment